Préparation aux visites de champs de bataille

Battlefield Tour Gravestones | RMC Foundations

En prévision des visites de champs de bataille de la Fondation Mottershead en 2020, nous sommes plusieurs à participer à de nombreuses activités pour nous préparer à ce que nous verrons en France et en Belgique dans deux semaines. Par exemple, nous avons participé à des séminaires pour approfondir nos connaissances des différents aspects de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale, du point de vue des forces navales, aériennes et terrestres. En tant qu’étudiante en études anglaises, je considère qu’il s’agit d’une occasion en or de parfaire ma formation sur les deux grandes guerres et d’étudier plus en détail ces événements qui n’ont été que survolés pendant nos cours d’histoire générale. Fascinée par la poésie de guerre, j’ai aujourd’hui la chance d’en apprendre plus sur les textes que je lis.

C’est d’ailleurs après avoir reçu un recueil de poèmes de guerre d’un de mes professeurs d’anglais que j’ai eu envie d’explorer plus à fond cet aspect de la littérature et de l’art de guerre. Je lirai beaucoup de ces poèmes au groupe lorsque nous serons sur les champs de bataille, une expérience mémorable en soi. Nous pourrons visualiser sur le terrain les scènes décrites dans ces textes. Aucun autre genre littéraire ne m’a offert cette chance auparavant! De plus, nous aurons la chance de voir les vrais paysages apparaissant dans tant de films et de documentaires sur la guerre vus par les élèves-officiers. Cette expérience unique est une autre façon de réaliser la violence et la grandeur des guerres.

Finalement, sur une note plus personnelle, j’ai fait des recherches généalogiques pour en savoir plus sur l’histoire de ma famille en lien avec la guerre. Même si je me suis préparée de bien des façons pour les visites de champs de bataille, ce sont les découvertes que j’ai faites alors qui m’ont le plus bouleversée. En effet, j’ai appris que mon grand-oncle avait piloté des navires marchands dans la bataille de l’Atlantique et que mon arrière-grand-père a survécu à une attaque au gaz à Vimy pour ensuite aller combattre à Passchendaele. L’apport des soldats canadiens lors de ces deux guerres est souvent méconnu des Canadiens, moi compris. Toutefois, mes recherches m’ont démontré que le rôle de notre pays ne devrait jamais être oublié et devrait être célébré avec fierté par tous les Canadiens. J’ai très hâte de voir les champs de bataille de mes propres yeux et de vivre des moments inoubliables. – Élof Eve Baker

Vos dons à l’œuvre – Ce voyage est possible grâce à la générosité de 5586 Ian et Rosemary Mottershead. Ayant eux-mêmes participé aux visites de champs de bataille il y a quelques années, Ian et Rosemary ont constaté la valeur de cette expérience sur les futurs officiers et ont voulu contribuer à sa pérennité.