Histoire et traditions : une affaire de famille

En marche pour 50 – Histoire et traditions : une affaire de famille

Si seulement les murs de nos collèges militaires pouvaient parler. Ils nous racontaient les histoires de nos grands-pères et pères, nos frères et nos oncles, nos neveux et fils. Ils parleraient des triomphes et des succès de nos grands-mères et mères, nos sœurs et tantes, nos nièces et filles. Les murs témoigneraient de leur passion et de leur courage et de la manière dont ils ont ouvert la voie à nos générations futures.

Les dortoirs raconteraient une histoire de sacrifices, de courage, de leadership et de traditions militaires. Ils révéleraient enfin qui commet tous ces canulars et ce que signifie réellement l’appartenance à une équipe et à la famille des collèges militaires.

Des « vieux dix-huit » aux « premières trente-deux », les CMR se sont étendus à l’extérieur des murs qui nous contenaient autrefois. Nous avons instauré une atmosphère et un mode de vie auxquels les élèves-officiers et les futurs chefs de file du Canada aspirent.

Les murs, l’architecture, les meubles, les montagnes et les vallées raconteraient tous comment votre héritage vous a amené à passer sous l’Arche. Ils rappelleraient votre engagement envers les Forces armées canadiennes et la devise Vérité, Devoir, Vaillance.

Family and TraditionsSi les murs pouvaient parler, ils feraient l’éloge du leadership et de la valeur d’une éducation dans les collèges militaires canadiens. Les grandes planches de bois suspendues dans les couloirs empreints d’histoire de l’édifice Mackenzie renvoient à des pères et fils commandants de l’escadre des élèves-officiers de génération en génération, comme 5533 Glenn Allen (1962) et son fils, 15708 Michael Allen (1987). Elles montrent que leur leadership coulait dans leurs veines de père en fils, l’un d’eux ayant donné sa vie pour notre pays.

Si les couloirs pouvaient parler, ils présenteraient les trois générations de la famille Beare, qui ont foulé les nombreux paysages des CMR : de 3584 Archie Beare (1952) à son fils 13337 Stuart Beare (1983), puis à la fille de Stuart, 25002 Sarah Beare (2011). Archie a amorcé son parcours au Collège militaire Royal Roads, Stuart, au CMR Saint-Jean, et Sarah, au CMR de Kingston. Dans une histoire qui s’étend sur 59 ans, tous les trois ont décidé de franchir la même Arche et de servir leur pays avec fierté.

Si les terrains pouvaient parler, ils raconteraient le récit des héritages mère-fille. Ils porteraient les empreintes des mères et des filles qui ont traversé les épreuves à 27 ans d’intervalle, comme 16286 Carolyn Hug (1989) et 26374 Marie-Claire Pharand (2016). Ils mettraient en évidence le cheminement de 17312 Jennie Carignan (1990), pionnière dans l’Armée canadienne et première femme à occuper un poste de général au sein des armes de combat. Sa fille, 27865 Amélie Lefrançois, suivra ses traces et passera sous l’Arche en 2020. Les terrains nous raconteraient l’histoire de grands-pères et de petits-fils, comme 2987 William Sullivan (1952) et 27197 Blake Sullivan (2017), ou 7257 Michel de Grandpré (1968) et 27534 Colin de Grandpré (2019).

Peut-être que vous écrirez une nouvelle page d’histoire en devenant le premier de votre famille à accéder aux Collèges. Peut-être qu’aucune longue lignée généalogique ne vous a précédé. Peut-être que vous vous êtes présenté un jour, une valise à la main, sans savoir dans quoi vous vous embarquiez, comme H7076 John van Haastrecht (1966), et plus tard son frère, 7821 Peter van Haastrecht (1969). Tous deux sont passés du Collège militaire Royal Roads au CMR après que leurs parents, John et Elisabeth van Haastrecht, ont quitté les Pays-Bas en 1949 pour venir s’installer au Canada.

Je reçois souvent des appels et des courriels de gens qui me demandent si j’ai un lien de parenté avec 8294 Art Jordan (1970). Nous partageons le même nom de famille, mais malheureusement, pas le même ADN. J’ai toutefois décidé de rejoindre la famille d’Art. À ceux qui me le demandent, je réponds maintenant que je suis membre honoraire de la famille et que E0764 Art Jordan Jr (1998) est mon frère. Art Jr ne s’en est pas formalisé : chaque fois qu’on se parlait ou se voyait sur le campus, on se faisait un signe de la main et on s’échangeait les « Salut ma sœur » et les « Salut mon frère ».

En dépit des liens du sang ou des décennies qui nous séparent, une chose demeure : au CMR, nous faisons tous partie de la famille. C’est parce que d’autres ont tracé la voie avant vous, et c’est pour tous ceux qui vous suivent, que vous continuez d’appuyer les futurs chefs de file du Canada par votre soutien à la Fondation des CMR

Quelle que soit votre histoire, vous vous tenez côte à côte, réunis. Filles et fils, oncles et tantes, sœurs et frères. Tous unis sous notre devise : Vérité, Devoir, Vaillance.

Jennifer Jordan

La Fondation des CMR

COORDONNATRICE DES COLLECTES DE FONDS

Assistante à la rédaction d’e-Veritas

Family and Traditions