Une solide fondation, et ce n’est qu’un début!

RMC OCdts. On Parade
Current President 15946 Jill Carleton

Président actuel 15946 Jill Carleton

Mon mandat de deux ans à la présidence de la Fondation des Collèges militaires royaux du Canada a pris fin la semaine dernière, et j’ai passé le flambeau à Jill Carleton (15946, promotion de 1987). J’ai été absolument ravi de travailler avec le conseil d’administration et le personnel pour aider la Fondation à traverser une période de croissance et un changement de garde à la gouvernance sans précédent.

J’ai trois messages à vous transmettre, qui concernent autant nos succès récents que la suite des choses. Premièrement, il est important que la nouvelle génération de diplômés et les élèves-officiers actuels comprennent la proposition de valeur de la Fondation et du Club des anciens élèves-officiers, car nous n’avons pas réussi à communiquer ce message. Pendant qu’ils étudient au collège, les élèves-officiers peuvent constater directement l’utilité des dons, qui leur permettent de faire de nombreuses activités parascolaires. Cependant, ce n’est que plusieurs années après la remise des diplômes que nous prenons habituellement la pleine mesure de la valeur de notre réseau de diplômés. Laissez-moi vous le prouver en vous racontant ma propre expérience. En 2015, Bob Booth (10080, promotion de 1974), qui était à l’époque avocat de société à Calgary et conseiller juridique honoraire de la Fondation, a communiqué avec moi. Il voulait que je me joigne au conseil d’administration pour orchestrer une transition générationnelle à la gouvernance de la Fondation et établir un plan de croissance. J’ai rencontré Bob en 1996 et en raison de nos carrières respectives, il est devenu un mentor pour moi. Lorsque j’ai mis sur pied un fonds spéculatif dans le secteur de l’énergie, en 2010, Bob a siégé à mon comité consultatif et m’a aidé à diriger la croissance de nos activités. Alors quand Bob m’a demandé de me joindre au conseil d’administration de la Fondation, la réponse allait de soi : mon tour était venu de rendre service et surtout, de soutenir les collèges qui m’ont fourni les bases de ma carrière dans le secteur privé.

Il y a une multitude d’histoires comme la nôtre, qui mettent en lumière l’importance de notre réseau de diplômés. Quelque 25 ans plus tard, je me retrouve à la place de Bob, à recevoir souvent des appels d’autres anciens des Forces armées qui passent à la vie civile et sans hésitation, je leur ouvre des portes, je les aide à obtenir des entrevues et j’observe la réussite de la génération qui nous succède. Pour vous donner un exemple récent, le capitaine Eddie Kamps (23839, promotion de 2007) de Calgary a rapidement obtenu cinq entrevues et depuis un an, il occupe un poste de chef du développement chez Suncor Énergie. Voilà donc comment notre réseau de diplômés peut nous être utile toute notre vie, et je vous assure que la Fondation et le Club travaillent main dans la main pour propulser la technologie au premier plan afin de réinventer les interactions entre anciens des CMR. Nous vivons une période effervescente, alors restez à l’affût et tirez avantage de la situation en devenant membre de notre association de diplômés.

Mon deuxième message concerne la prospérité de la Fondation. En septembre 2018, j’ai pris la relève du colonel Mike Houghton (6475, promotion de 1965) à la tête de la Fondation. La dernière tâche de Mike consistait à collaborer avec notre conseil d’administration afin de définir un plan stratégique quinquennal pour la Fondation. Après avoir livré ce plan à l’automne 2018, nous sommes immédiatement passés à l’action. Nous avons donné une structure à nos stratégies de financement en adaptant notre approche en fonction de groupes précis (anciens, promotions, entreprises), en fixant des cibles de revenus et en nommant Nancy Marr au poste de vice-présidente exécutive pour gérer les affaires courantes de la Fondation. Les résultats sont tout simplement extraordinaires : en trois ans, nous avons doublé la valeur des actifs de la Fondation! Cette croissance est attribuable à de nombreux facteurs, puisque toutes les stratégies ont été payantes. Cette prospérité a donné naissance à une culture d’engagement et de responsabilité au sein du personnel et du conseil d’administration, qui se traduit naturellement par un sentiment de confiance dans la mise en œuvre du notre plan et la poursuite de notre croissance. Même si la COVID-19 a ralenti nos entrées d’argent cette année, les 392 personnes qui ont fait des dons jusqu’à maintenant en 2020 témoignent de la détermination et de l’engagement de nos donateurs, et ce, même en temps de crise. Notre croissance s’appuie sur une solide fondation!

Mon tout dernier message porte sur la gouvernance. Les assises solides de notre Fondation sont très étroitement rattachées à la contribution des promotions des années 1960. Les promotions de cette décennie forment sans conteste notre plus grand groupe de donateurs, mais leur contribution dépasse largement les capitaux. Ce sont des diplômés des années 1960 qui ont créé la Fondation, établi ses règlements administratifs et dirigé ses activités pendant des décennies. Et je parle ici de quatre ou cinq décennies. À mon arrivée au conseil d’administration, j’ai découvert très rapidement l’héritage laissé par les promotions des années 1960. Ce fut un honneur pour moi d’accepter cet héritage empreint de fierté et d’être aux commandes de la transition générationnelle qui s’opère au conseil d’administration. Aujourd’hui, le conseil d’administration compte des représentants des années 1960 jusqu’à 2000 et nous avons attiré des professionnels chevronnés qui mettront leurs talents indéniables au service de nos obligations fiduciaires. Notre conseil reflète la diversité des langues et des genres et l’an dernier, nous avons franchi un nouveau pas en accueillant Margot Naudie en tant que première membre indépendante. Margot a 25 ans d’expérience à titre de gestionnaire de fonds sur Bay Street et j’ai eu le plaisir de travailler de nombreuses années à ses côtés dans ce domaine. Elle n’est pas diplômée d’un CMR, mais son fils étudie en troisième année, feu son père en était diplômé (3819, promotion de 1957) et beaucoup de membres de la famille de sa mère (les Panet) ont été élèves-officiers. L’expérience et les connaissances vastes de Margot, ainsi que celles de Scott Treadwell (19987, promotion de 1995), seront mises à profit pour encadrer la gestion des fonds à la Fondation.

Je tiens à remercier chaleureusement les commandants des CMR Kingston et Saint-Jean, le brigadier-général Bouchard et le colonel Pilon, pour leur engagement à entretenir d’excellentes relations de travail avec le conseil d’administration et le personnel de la Fondation. Il règne une excellente harmonie entre nous et les dirigeants de nos collèges.

Enfin, j’ai eu le privilège de collaborer avec Jill Carleton et d’apprendre à la connaître personnellement au cours des quatre dernières années. Elle a toutes les qualités d’une partenaire d’affaires de choix : pensée critique, don pour la résolution de problèmes, aptitude à la gestion de personnes et leadership. La nomination de Jill à la présidence est appuyée à l’unanimité par le conseil d’administration et les diplômés. Félicitations Jill, nous sommes impatients de vivre ce prochain chapitre de la croissance de la Fondation et de poursuivre notre collaboration avec le Club et les diplômés.

Cordialement,

18524 lieutenant Chris Theal, analyste financier agréé, gestionnaire de placement agréé

18524, RRMC class of 1992

Président sortant

Fondation des CMR

Chef des services financiers, Velvet Energy Ltd.